Adhérer

Devenez membre
et acceder aux ateliers, cours, activités, tarifs préférentiels, ...
En savoir plus

Inscrivez-vous pour rester informé de toute l'actualité de votre centre communautaire.

Accueil Accueil / Ateliers / Cours et Ateliers / Atelier Littéraire du 12 avril 2022


Atelier Littéraire du 12 avril 2022


Siècle des découvertes, des horizons qui s’ouvrent, des épices importées d’Orient, des femmes célèbres, le XVIe siècle est aussi celui de l’intolérance et de l’Inquisition. Doña Gracia, grande dame de la Renaissance, issue d’une famille de marranes, dirige la  » banque  » Mendes, rivale de celle des Médicis, et doit quitter le Portugal.
A Anvers elle fréquente la cour de Charles Quint. Jusqu’au jour où le danger devient trop pressant. Alors commence son périple : Lyon, Venise, Ferrare, et pour finir Istanbul, où Soliman le Magnifique l’accueille et la protège.
De la Corne d’or, elle décrète l’embargo sur Ancône, port des Etats pontificaux. Pour la première fois dans l’histoire de la Renaissance, les Juifs se dressent face à la persécution, sous la bannière d’une femme…

Cecil Roth – 1889-1970

Né le 5 mars 1889 à Londres, Cecil Roth a vu sa carrière universitaire interrompu par la première guerre mondiale. Il sert dans les Flandres comme simple soldat. Il termine ses études de lettres, d’histoire et de philosophie en 1922 et est élu fellow de la Royal Historical Society.

Son œuvre historique est abondante. Il publie : « La dernière république florentine » (1929), « Histoire des Juifs de Venise » (1930), « Histoire des Marranes » (1936) et, en 1936, « Histoire du Peuple Juif », dont la version française a eu trois éditions successives. (La Terre Retrouvée).

En 1938, il ést désigné en qualité de lecteur pour les études historiques.

Il a figuré sur la liste des personnalités anglaises à arrêter, au cas d’une invasion nazie en Grande-Bretagne.

En 1942 parait « L’Histoire des Juifs d’Angleterre », en 1946 « L’Histoire des Juifs d’Italie », en 1949 « L’Histoire de la Grande Synagogue ».

Depuis qu’il a cessé de professer à Oxford, Cecil Roth s’est consacré essentiellement à la préparation d’une deuxième édition de l’Encyclopaedia Judaïca, considérablement mise à jour.

Après avoir quitté l’Angleterre en 1964, Cecil Roth part pour Israël où il accepte d’occuper la chaire d’histoire à l’Université Bar-Ilan. Il va y rester jusqu’en 1967, date à laquelle il quitte ses fonctions pour raisons de santé.

Cecil Roth a réuni une importante collection d’objets juifs anciens. On y trouve de nombreux objets d’origine française, notamment comtadine. L’historien avait un intérêt particulier pour les communautés françaises du Comtat-Venaissin, de Bordeaux et de Bayonne. Il avait publié, dans la Revue des Études Juives, divers articles, notamment sur les Sepharadim à Rouen au XVIIe siècle.

Il est décédé à Jérusalem le 20 juin 1970.

Grâce à son autorité Cecil Roth a encouragé l’action du Centre de Documentation Contemporaine. Il en reconnaissait l’importance, « la remarquable accumulation de sources. de documents, de témoignages qui peuvent servir de base à la recherche… l’admirable organisation, l’enthousiasme et le dévouement de l’équipe » ainsi qu’il l’écrivait dans un message publié par « Le Monde Juif » de mars-avril 1953.

« Les ouvrages édités par le Centre sont, selon les termes de Cecil Roth, des témoignages de valeur documentaire, tout en constituant, intrinsèquement d’admirables livres de recherche, Ils sont, ainsi que les Archives du Centre, indispensables pour toute étude sérieuse des annales du judaïsme contemporain et de l’histoire des années tragiques ».

Mis en ligne sur Cairn.info le 05/01/2021


Partager

Facebook Twitter


Mardi
12 avril 2022
14 H 30