Adhérer

Devenez membre
et acceder aux ateliers, cours, activités, tarifs préférentiels, ...
En savoir plus

Inscrivez-vous pour rester informé de toute l'actualité de votre centre communautaire.

Accueil Accueil / Événements / Expositions / ISRAEL DANS LES ANNEES ‘60


ISRAEL DANS LES ANNEES ‘60


De lundi 4 au dimanche 17 septembre  

 

Exposition : «7 juin 1967, dans l’objectif du Leïca de Jacques Héripret»

 

 

Quand un reporter de guerre immortalisait avec son Leïca la guerre des Six Jours : des clichés exceptionnels et inédits.

Leïca : une marque d’appareil photo qui évoque des clichés de légende, immortalisés par l’objectif de photographes de renom qui ont contribué à sa popularité comme André Kertész, Robert Cap a, Henri Cartier-Bresson, Raymond Depardon, William Klein, mais aussi Jacques Héripret.

Ce photo-reporter s’est rendu célèbre par son audace à réaliser des clichés des plus grandes personnalités de l’époque, du Général de Gaulle à Brigitte Bardot, et également des moments forts de l’histoire.

En 1967, armé de son Leïca, il part en Israël sentant bien que « quelque chose risque de se passer.» Le 7 juin 1967, il décide de suivre les soldats juifs qui avancent vers Jérusalem. Il confie au micro de RCJ : « ces soldats étaient magnifiques. C’était des jeunes plein de fougue, de force, d’énergie. J’ai été soldat. J’ai fait l’Algérie. Je peux vous dire que ça n’avait rien à voir.

On avait la peur au ventre, tout le temps. On se demandait à chaque instant ce qu’on foutait là. Eux savaient ce qu’ils faisaient. C’est pour cela qu’ils étaient heureux ». 7 juin à l’aube, la 55ème Brigade achève la conquête de la Colline des Munitions, après un combat acharné et prend le contrôle de Jérusalem-Est jusqu’aux murs de la Vieille Ville.

« Un mur, en principe c’est ce qui sépare les hommes…mais ce Mur, là, c’était tout le contraire.

Je savais, que Jérusalem libéré, tout le monde se retrouverait là.

Je ne me suis pas trompé. Au début l’esplanade était entièrement vide. Un vieux religieux s’est approché, suivi par des soldats, puis des femmes, puis des hommes. C’était impressionnant. Les habitants venaient de toute part, comme aimanté par ce Mur. Il y avait une émotion et une ferveur indescriptible ».

Ce sont vingt-cinq de ces clichés inédits de la libération de Jérusalem le 7 juin 1967 que Jacques Hérupret a décidé de rendre public aujourd’hui.

Jacques Héripret est né en 1937. Il devient à 22 ans l’assistant de Luc Fournol, le photographe des stars. Quatre ans plus tard, le jeune homme, réalise son premier scoop. Déjouant la surveillance policière, il shoote le plafond de l’Opéra de Paris fraîchement peint par Marc Chagall.

 

Cet « exploit » lui donne ses premières lettres de noblesse. En 1967, c’est un de ses clichés de la Guerre des Six jours qui sera en « front page » du célébrissime, Life Magazine.

A l’occasion du 50e anniversaire de cette bataille héroïque, il décide de rendre public des clichés inédits. Jacques Héripret a offert trois photos numérotées-signées au comité féminin de collecte de l’AUJF.

 

 

Entrée Libre du lundi au jeudi, au CCCJ

 


Partager

Facebook Twitter


Lundi
4 septembre 2017


Date fin :
Dimanche
17 septembre 2017